Office de Tourisme des Sablons en Pays de Nacre

Les Hauts Talican

Villotran

Le village se trouve au-dessus de la falaise appelée Cuesta de Bray qui délimite le Pays de Bray et le Pays de Thelle.

Le château date du 16ème siècle. Pendant la seconde Guerre Mondiale, il a accueilli des réfugiés puis a été occupé par l’armée allemande et ensuite les Anglais, à la Libération.

Château de Villotran

L’église Notre Dame de Lorette

L’église Notre Dame de Lorette a été construite entre 1530 et 1539. Elle servait de chapelle au château voisin. Construite en brique et en moellon de silex, elle n’a été dotée d’un clocher qu’en 1733.

Ses vitraux, dont les plus anciens sont du 16ème siècle, sont attribués à l’école des Le Prince, maîtres-verriers à Beauvais. Ces verrières sont classées à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. Un des vitraux met en scène la famille Gaudechart qui fut propriétaire des lieux au 15ème siècle et dont les armoiries figurent sur l’œuvre.

Une statue du 16ème siècle, remaniée au 19ème, figure également à l’ISMH. Selon la légende, il s’agirait d’une statue miraculeuse qui aurait refusé de se laisser décapiter pendant la Révolution Française.

Découvrez la visite virtuelle de l’église Notre-Dame de Lorette

La Neuville-Garnier

Le nom du village vient de Messire Garnier de Hermes, fondateur de la communauté de la Neuville-Garnier.

Il est mentionné au début du 13ème siècle dans une charte, ce qui fixe sa création dans la 2ème moitié du 12ème siècle. Le village s’appelait alors La Neuville Messire Garnier.

Le Général Eloi Despeaux (1761-1856), personnage illustre, est né à Malassise, un hameau de la Neuville-Garnier. Fils de bûcheron, il suivit le régiment d’Infanterie des Flandres de passage dans la région en 1776, alors qu’il n’avait que 15 ans, et s’enrôlât dans l’Armée. Nommé général de division, il obtint le titre de baron par l’Empereur Napoléon 1er. Il mourut à l’âge de 95 ans, Grand-Croix de l’Ordre impérial de la Légion d’Honneur et Chevalier de l’Ordre de Saint-Louis.

La commune est composée du bourg et d’un hameau Malassise, qui doit son nom à sa position peu enviable, à cheval sur 2 communes (La Neuville-Garnier et Auteuil).

L’église Saint-Eloi

L’église, construite en 1147 et de nombreuses fois modifiée, présente encore ses modillons d’origine sur l’extérieur du chœur.

Une chaire inscrite et des fonts baptismaux classés se trouvent sur la liste objets des Monuments Historiques.

Eglise Saint-Éloi de La Neuville-Garnier

Découvrez la visite virtuelle de l’église Saint-Éloi

Beaumont-les-Nonains

Le village est composé du bourg de Beaumont et des hameaux de Jouy-la-Grange, Chantoiseau, La Longue Rue et Marcheroux.

Une abbaye, dédiée à Saint-Nicolas, fut fondée en 1122 par un disciple de Saint-Norbert à Beaumont. Cette congrégation fut transférée sur le site de Marcheroux vers 1145 où l’on retrouve encore les vestiges de l’église abbatiale et des bâtiments claustraux. Le site de Beaumont devint ensuite un couvent de femmes de l’Ordre de Prémontré, d’où son nom : Beaumont-les-Nonains. Le couvent a été détruit et abandonné définitivement en 1185.

L’église Notre-Dame de l’Assomption

La nef, avec son décor en damier de brique et de silex, semble la partie la plus ancienne de l’édifice actuel. Ce décor était répandu dans la région au 16ème siècle et permet de situer la construction de la nef à cette époque.

La sacristie date probablement de la fin du 18ème siècle. Sa structure est totalement désolidarisée de celle de la nef. Le clocher, en structure légère, greffé sur la charpente de la nef, est ultérieur à celle-ci. Il date probablement de la fin du 18ème siècle comme le chœur. Le porche et la sacristie sont des éléments rapportés du 19ème siècle. D’importants travaux menés par la Communauté de communes des Sablons dans le cadre de l’Opération Patrimoine ont permis de consolider le clocher qui accueille depuis 8 cloches. Un porche en harmonie avec la façade du 16ème siècle a remplacé celui du 19ème. Sur la façade, des ronds rouges peints sont représentés ainsi qu’un cœur en silex. La signification de ces symboles reste énigmatique. Il s’agirait des points d’onction de l’évêque lors de la bénédiction de l’église et de la représentation symbolique du Sacré-Cœur.

Eglise Notre-Dame de l’Assomption de Beaumont-les-Nonains

Découvrez la visite virtuelle de l’église Notre-Dame de l’Assomption

Mairie des Hauts-Talican
9 place des Tilleuls – Villotran 60390 Les Hauts Talican
Tél. : 03 44 47 71 14
Email : villotran@wanadoo.fr
Site internet : villotran.fr

Restez informé des prochains évènements

OFFICE DE TOURISME
DES SABLONS EN PAYS DE NACRE

51 rue Roger Salengro
60110 Méru

Tél: 03 44 84 40 86

Horaires d’ouverture :
De 14h à 17h30 du lundi au samedi.
Fermé mardi, dimanche et jours fériés.

Contact / Mentions légales /